Agriturismo Sant Angelo
Italiano English Español Deutsch Netherland Dansk

Events and Festival

Les "pugnaloni" d'Acquapendente
Ces merveilleuses mosaïques, uniquement composées des pétales et des feuilles de fleurs, constituent l'événement folklorique le plus particulier de la fête de la "Madonna del Fiore", célébration qui a lieu chaque année le troisième dimanche de Mai. L'origine de cette tradition remonte à 1066 quand la ville a été libérée de la tyrannie de Frédérique Ier Barberousse. Selon la légende, la révolte était due à un événement extraordinaire : alors que deux paysans travaillaient dans leurs champs, un cerisier séché a miraculeusement refleuri. Cela a été interprété comme un signal divin: la Madone protégerait la population qui pourrait ainsi se soulever contre le tyran, le chasser et détruire son château. Afin de se rappeler cette libération, la communauté a décidé de la célébrer chaque année vers le milieu du mois de mai. De nos jours, huit siècles plus tard, la tradition en l'honneur de la Madonna del Fiore se perpétue encore et le vieux thème de la liberté est dépeint de différentes manières sur les Pugnaloni. Les Pugnaloni ont évolué au cours des siècles depuis les "pungoli" initiaux qui étaient de vieux outils de ferme que les paysans avaient l'habitude d'orner de fleurs et de porter lors de la procession, derrière la statue de la Madonna del Fiore. De nos jours, ce sont de grands panneaux, qui sont dessinés puis recouverts de pétales de fleur et de feuilles (chêne, laurier, magnolia, orme,…) et autres extraits végétaux; les matériaux frais sont choisis comme étant, par expérience, les plus durables; tous sont habilement collés afin de reproduire chaque nuance du dessin initial. De ce fait, on obtient des effets étonnants en utilisant uniquement des couleurs naturelles. Chaque "Pugnalone", suivi du groupe des personnes qui ont travaillé à sa réalisation, est alors conduit sur la place principale, où une foule agitant des drapeaux attend la réponse finale: qui est le gagnant ? Toute l'année, les Pugnaloni sont exposés à l'intérieur de la basilique du Saint Sépulcre.